© Tous droits reservés  
Setevia Ancienne
Société des anciens étudiants de l’Ecole d’ingénieurs de l’Etat de Vaud
Non, ce n'était pas un rafiot De la merdouille, ces socios Qu'on se le dise à la rue d'Bourg Dise à la rue d'Bourg On avait un tout beau local Mitoyen Benjamin racaille On s'app'lait SETEVIA d'abord SETEVIA d'abord Pour supporter la moisissure Et se mettre en température Il fallait des pintes de bière Des pintes de bière Le Praesès ouvrait la séance Et on buvait tous en cadence Par in die cane mille sabords SETEVIA d'abord Le candidat devenait Mousse Après charriage intern’ vigousse Les Plébéiens torturaient bien Oui torturaient bien Sa fierté en prenait un coup Il finissait sur les genoux Mais le beau Mousse aimait l’décor SETEVIA d'abord Quand l’Sétévien est fatigué Lui faut un refug’ bien caché C’est la Mai-bowle crénom de sort Oui crénom de sort On mange, on boit l’breuvag’ divin On refait l’monde puis on s’éteint Autour du feu on roupille fort SETEVIA d'abord
Et si Thalmann nous menait dru Et que Staehli faisait courjus SETEVIA sortait ses couleurs Sortait ses couleurs Mauve Rouge et Noir fallait nous voir Les gladiateurs avaient l’pouvoir On se prenait pour des cadors SETEVIA d'abord Pour faire plaisir aux bons copains Y a le Prologue des Sétéviens Avec Touche on balance des vannes On balance des vannes On va s’payer la têt’ des profs On peut s’mouiller y’aura pas d’os Après au Bar on panse les tors SETEVIA d'abord Au rendez-vous des Sétéviens Y'avait pas souvent de lapins Si l’un de nous manque à la messe Oui manque à la messe Alors l’Preases prend son cantus Et on lui braille Morpionibus Son Vulgo survivra encore SETEVIA d'abord Des rateaux on en prend beaucoup Dans l’industrie on est des clowns Mais SETEVIA n’a pas l’coup d’blues N’a pas le coup d’blues On continue mémoire en poche Des souvenirs plein la caboche VIVAT  CRESCAT  ET  FLOREAT SETEVIA D'ABORD
SETEVIA D’ABORD  (Les copains d’abord / G. Brassens)